Spectacles diffusés 2019-2020

Fugue à l’Opéra… une nouvelle approche de l’art lyrique qui permet à ceux qui pensent ne pas l’aimer de changer d’avis et aux publics avertis de passer d'enrichissants moments musicaux.

 

 

Découvrez la saison 2019-2020

 

 

- un thème récurrent : la femme, cette héroïne, cette héroïque…


- une voix : la soprano Hadhoum Tunc,

 

- un partenaire : l’Opéra de Reims,

 

- une compagnie en résidence : l’ensemble les Monts du Reuil,

 

- mais aussi la talentueuse soprano Johanne Cassar dans un programme de comédie musicale américaine,  

 

- mais aussi une enrichissante collaboration avec la MJC,

 

- mais aussi une soirée festive pour célébrer l’année nouvelle.

 

- Sensible à toutes les formes de manifestations musicales, Fugue à l'Opéra aura le plaisir de vous convier à un hors programme jazz.

 

Ce sera aussi cet ambitieux projet en milieu scolaire : CONTER ET IMAGINER L’OPÉRA

 

Saison musicale de Fugue à l'Opéra

Un thème récurrent : la femme

Retrouvez tous les détails sur la saison dans le fichier en téléchargement. 

 

SPECTACLES A VENIR

Au Cabaret des Poilus

Mardi 12 novembre 2019

20h30 Salle des fêtes à Chaumont

 

Cabaret théâtral et musical par l’ensemble les Monts du Reuil en partenariat avec l’Opéra de Reims.

Au Cabaret des Poilus reprend le canevas d'un spectacle aux armées, donné à Noël 1915. 

De la gaîté et de l’émotion !

 

1 chanteur, un comédien, 3 musiciens

Assemblée Générale et nouvelle saison

Lundi 16 septembre 2019 à 18h 30 

 AUDITORIUM DE L’ESPACE BOUCHARDON

 87, rue Victoire de la Marne


18h 30 - 19h 15 - 1ere partie - un an de parcours de Fugue à l’Opéra

19h 15 - 20h - 2ème partie - l’avenir de l’association

Les Miracles de Compostelle

Samedi 22 juin 2019

20h30 Eglise Notre-Dame du Rosaire à Chaumont

 

  - concert donné dans le cadre des Petits Pardons.

 -  en partenariat avec l’association du Grand Pardon

 

Fantaisie musicale, médiévale et familiale  

Ensemble Obsidienne - 4 chanteurs/musiciens. 

 

Imaginez une pauvre femme qui avait perdu son nez et qui le retrouve, un enfant qui chantait si bien qu’il fut sauvé d’une mort affreuse, un vacher qui ne croyait pas dans les miracles d’un soulier, un terroir au sables mouvants et aux mouches énormes…

Au XIIIème siècle les chemins jusqu’à St Jacques de Compostelle étaient parsemés de miracles et traversaient des régions étrangères qui donnaient la chair de poule… En suivant la voie lactée le voyage devient féérie…

Obsidienne fait son pèlerinage musical de France en Galice, en contant ou chantant des miracles, au son des psaltérion, vèze, rebec, citole, corne, crwth, frestel, pipes, choron, bedon, cliquettes, muses et cornemuses… dans l’esprit ludique et inventif qui caractérise ses interprétations.

Au 13ème siècle les trouvères Gautier de Coinci en France ou Alfons el Sabio en Espagne trouvent (composent) dans leurs langues nouvelles sur les fameux miracles de la Mère Dieu.

 

Spectacle familial.

 

CRÉATION 2018 - avec le soutien de la Cité de la Voix de Vézelay dans le cadre du 20ème anniversaire de l'inscription des Chemins de St Jacques au Patrimoine mondial de l'UNESCO

 

 

Francisco Mañalich - ensemble Faenza

Mercredi 22 mai 2019

19h00 – Le Signe – Chaumont            

 

Ténor & viole de gambe : de la Voix au Signe

 

Fugue à l’Opéra s’invite au Signe et propose, en préambule à l’ouverture de la Biennale internationale de design graphique de Chaumont, une soirée musicale et conviviale en partenariat avec Le Signe.

 

L’art de chanter en s’accompagnant avec un instrument relève d’une tradition ancienne qui permettait aux interprètes d’habiller et orner la mélodie. Au XVIIe siècle encore, en Italie, en France ou en Angleterre, les chanteurs soutenaient leur discours d’une lyre : harpe, viole, lyrone ou luth, imitant ainsi le légendaire Orphée. À présent évanouie, cette pratique revivra le temps de conter quelques histoires en musique dans l’univers du graphisme.

A LA NUIT par Les Belettes

Fugue à l’Opéra avec ce concert continue d’explorer les potentialités de la VOIX et célèbre la CHANSON FRANÇAISE


Vendredi 29 mars 2019 – 20h00 Temple de Chaumont (7 rue du Temple)

 

A LA NUIT est un hommage à la nuit, toutes ces nuits qui nous rappellent combien nous sommes encore vivants.

A la NUIT est un hommage à tous ceux qui revivent une deuxième journée dans le secret de leurs insomnies.

Sur un plateau vide, les deux chanteuses interprètent leurs compositions et textes en français.

Elles s’accompagnent avec parcimonie de percussions à mains, d’une pédale de loop et d’un synthétiseur analogique.

Maison à vendre

Opéra ludique et loufoque en 1 acte de Nicolas Daleyrac (livret d'Alexandre Duval) qui n’a rien à envier aux comédies en un acte de Molière ou aux futurs vaudevilles de Labiche ou Feydeau : aux abords d’une maison bourgeoise, deux hommes sans le sou se disputent la conduite à tenir pour espérer obtenir le gîte et le couvert. S’ensuivent manigances, intrigues et rebondissements pour que le galant obtienne la main de la jeune nièce, la maison et le respect de la tante, le tout dans une seule et même journée à laquelle personne ne s’était préparé.

L’argument théâtral, autant que les mélodies gracieuses et le raffinement de la musique de Dalayrac, ne pouvait que séduire l’ensemble des Monts du Reuil (en résidence à l’Opéra de Reims) qui poursuit avec passion son exploration du répertoire français de la fin du XVIIIe siècle. Avec cette nouvelle trouvaille, habilement mise en scène par Constance Larrieu, La compagnie Les Monts du Reuil nous emportent dans un tourbillon où tout peut arriver …

 

Direction musicale : Pauline Warnier & Hélène Clerc-Murgier
Mise en scène : Constance Larrieu

Colette : Notes de Tournée

Concert-lecture, par le Quatuor Ludwig et Marie-Christine Barrault

Jeudi 18 octobre 2018 – 20h30 Salle des Fêtes de Chaumont

Dans Notes de Tournée, Colette évoque sa première tournée d'une durée d'un mois, engagée par l’impresario Charles Baret, et lors de laquelle elle joua Claudine à Paris.  

Le lecteur suit l’actrice dans son périple, au gré de ses étapes, en tout trente-deux villes, qui sont comme autant de stations dans la lecture.

Colette y évoque les gares et les hôtels minables, les paysages vus ou entrevus derrière la vitre du train, et bien sûr ses camarades de tournée, dont elle esquisse, à la manière de Balzac, la physionomie.

Ce voyage géographique est donc aussi un voyage musical, alternant moments nostalgiques, d’euphorie ou de tendresse à travers des pages musicales empruntées à des compositeurs de l’époque de Colette : Ravel, Debussy, d’Indy, Albéniz, Verdi..., climats sonores changeants au gré des escales offertes par le texte.

 

Au Cabaret des Poilus

Cabaret théâtral et musical reprenant un spectable donné aux Armées à Noël 1915.

Les Miracles de Compostelle

Fantaisie musicale, médiévale et familiale  par l'Ensemble Obsidienne

A LA NUIT par Les Belettes

Jeanne Barbieri et Marie Schoenbock
2 chanteuses compositrices et quelques accessoires musicaux.
C’est un hommage à la nuit, à tout ce qui n’apparaît pas au grand jour, à tout ce qui siège à l’intérieur et qui touche à l’invisible. 
Toutes ces nuits qui nous rappellent combien nous sommes encore vivants

Maison à vendre

Opéra-comique en 1 acte de Nicolas Daleyrac sur un livret d'Alexandre Duval.

Compagnie Les Monts du Reuil.

Mise en scène Constance Larrieu

Messe à 4 voix de William Byrd

Choeur Ephémère de Fugue à l'Opéra

Renaissance à la carte

Ensemble Boréades